Panneaux HEVEA choix A sur A

Lamellé collé abouté joints droits Hevea issu de Plantation Emballage Individuel sous film Sechage KD (Kiln Dried)Couleur Uniforme Clair Poncage fin deux faces Densite : +/- 670 Kg/m3Lamelles Uniformes‰

Parfait pour la réalisation de vos escaliers, meubles et plan de travail

HEVEA est le nom standard pour Hevea Brasiliensis.

Les arbres d’hévéa ont été plantés en grandes plantations pendant le 20ième siècle en Sud-Est-Asie pour la production de latex. Le latex sort quand on incise dans l’écorce et coule dans un petit pot. Ces petits pots sont vidés chaque jour tôt le matin. La récolte est bouillie, pressée en tapis et suspendue pour sécher.  Les plantations d’hevea produisent tout le latex qui est utilisé dans le monde entier pour faire les produits en caoutchouc.

L’arbre d’hevea atteint sa production maximale après environ 25 ans. Après cette période la production de latex n’est plus économiquement rentable. Dans le temps les gens brûlaient la plantation. Maintenant les arbres sont abattus et vendus : les grumes aux scieurs locaux, les branches aux fabricants de MDF et panneaux. Les propriétaires replantent et un nouvel arbre donne déjà du latex après 5 à 7 ans.

Au moment de l’abattage, la grume a une longueur d’env. 10 m et un diamètre de 25 à 45 cm hauteur d’homme. Le bois rond est coupé en longueur de 1m85.

Dans le monde entier on estime le total des plantations sur 9 millions d’hectares, avec une croissance moyenne de 95 m3 / hectare. Celles-ci donnent un rendement de bois de sciage d’env. 9 millions m3. Si on inclut les branches et les petits bois, le volume atteint 29 millions m3. On estime que cette production atteindra les 52 millions m3 dans l’année 2010. Ceci garantit une disponibilité importante et constante pour l’industrie du bois

L’hevea est l’essence la plus écologique utilisée dans le monde du bois. A la différence de tous les autres bois, qui sont abattus uniquement pour le bois, l’hevea est employé seulement après avoir servi toute sa vie pour la production de latex. En plus, nous utilisons maintenant ce qui était brûlé comme déchet dans le passé.

Le volume d’hevea qui est disponible, empêche chaque année l’abattage de 600.000 hectares de forêt vierge tropicale.

Il y a également une très forte progression dans la recherche de meilleures génotypes avec un rendement plus élévé de latex et de bois. Les clones qui sont replantés aujourd’hui offrent un rendement qui est 300 % plus élévé comparé avec ce qu’on avait il y a 20 ans.

Il y a également un aspect important sur le plan social : env. 75 % des plantations appartiennent à des petits propriétaires (”smallholders”), ce qui représente env. 4 millions de ménages, qui ont avec une “plantation” de taille moyenne de 0.5 à 5 ha un maigre revenu. La vente des grumes et l’emploi dans les industries de bois sont un très important complément à leur revenu.  

L’hevea est très populaire au Japon et aux Etats-Unies.

L’Europe est en train de rattraper son retard.